Accueil / Événement / La dérive panislamiste et néo-ottomane d’Erdogan – Colloque CIGPA 29 février 2020

La dérive panislamiste et néo-ottomane d’Erdogan – Colloque CIGPA 29 février 2020

Publié le
Feb
29

La dérive panislamiste et néo-ottomane d’Erdogan

Comment l’allié occidental est-il devenu une menace globale ?

Occupation de territoires syriens, purification ethnique contre les Kurdes, envoie de mercenaires djihadistes en Libye, forage illégal de gaz au large de Chypre, ingérence en Crimée, provocation en mer Égée à l’encontre de la Grèce, incitation à la guerre civile en Egypte en soutenant les Frères musulmans, satellisation de la Tunisie, chantage au déferlement migratoire en Europe, mainmise sur l’islam en Occident…Tels sont les périls multifactoriels (sécuritaire, migratoire, énergétique, militaire…) que la Turquie fait peser en Méditerranée et à l’intérieur même d’un espace européen fragilisé par le Brexit et miné par le radicalisme islamiste et le déferlement migratoire.

Que faire pour répondre aux défis néo-ottomans ???

LA DÉRIVE PANISLAMISTE ET NÉO-OTTOMANE D’ERDOGAN

Colloque organisé par le Centre International de Géopolitique et de Prospective Analytique CIGPA en collaboration avec la Communauté Chypriote de France

Chypre, Arménie, Crimée, Grèce, Libye, Syrie, Irak, Egypte, Tunisie, les Balkans, l’Europe… Comment l’allié occidental est-il devenu une menace globale ?

Le 15 octobre 2016, CIGPA avait déjà tiré la sonnette d’alarme sur les prétentions « califales » du président turc Erdogan et de leur impact sur la stabilité et la paix dans le monde, pas seulement arabo-musulman mais aussi occidental.

Intitulé « Turquie, Occident, Monde arabe : les conséquences de la politique turque sur les mutations géopolitiques et les grands défis stratégiques contemporains », nous avons alors réuni les meilleurs spécialistes arabes et occidentaux pour analyser les fondements idéologiques du régime turc ainsi que la stratégie, tantôt belliciste tantôt lénifiante d’Erdogan, pour maintenir son pouvoir autoritaire et de plus en plus totalitaire à l’intérieur de son pays et étendre son influence aussi bien sur un monde arabo-musulman en pleine décomposition à la suite du « printemps arabe », que sur une Union européenne fragilisée, notamment par le Brexit, par la déferlante migratoire et par le radicalisme islamiste.

Si nous revenons aujourd’hui sur le sempiternel « homme malade », c’est bien parce que les événements successifs et l’accélération de l’histoire nous ont très largement donné raison : occupation de territoires syriens, purification ethnique contre les Kurdes, envoi de mercenaires djihadistes en Libye, forage illégal de gaz au large de Chypre, provocation en mer Egée à l’encontre de la Grèce, ingérence en Crimée, incitation à la guerre civile en Egypte en soutenant les Frères musulmans, satellisation de la Tunisie avec la complicité des islamistes locaux, chantage au déferlement migratoire en Europe, mainmise idéologique sur l’islam en France, en Belgique et en Allemagne…

Les ambitions panislamistes et irrédentistes d’Erdogan n’étaient donc pas une fiction alarmiste mais une réalité politique et géopolitique à laquelle le monde libre et plus particulièrement les pays directement menacés vont devoir faire face. Mieux vaut tard que jamais !

L’organisation de ce second colloque -avec des personnalités politiques, des universitaires, des diplomates, des journalistes- vise à démontrer les périls multifactoriels (sécuritaire, migratoire, énergétique…) que la Turquie fait peser à la fois en Méditerranée orientale qu’à l’intérieur même de l’espace européen, et à faire prendre conscience aux Etats concernés, arabes et occidentaux, de l’urgence impérieuse d’anticiper les réponses politiques, géopolitiques, diplomatiques, économiques et sécuritaires aux défis néo-ottomans.

THÉMATIQUES

« L’antagonisme turco-chypriote, de la partition de Chypre au forage illicite en Méditerranée orientale »
« Le génocide arménien : péché originel de la Turquie kémaliste jamais reconnu par Erdogan »
« La Tunisie, un pays satellisé sous le soft power ottoman »
« Le rôle crutial de la Turquie dans la destruction programmatique de la Syrie (2011- 2020)»
« La stratégie de l’intimidation : comment Erdogan est-il parvenu à prendre le contrôle de l’islam en Europe ? »
« Déferlement migratoire et recyclage des djihadistes syriens: les deux armes de destruction massive d’Erdogan »
«Menace de conflit militaire entre la Grèce et La Turqui»
« Les limites juridiques des accords maritimes et sécuritaires entre Al-Sarraj et Erdogan »
« Risques et conséquences de l’interventionnisme turc en Libye : partition à la chypriote ou embrasement à la syrienne ? »
« Grandeur et décadence de la politique turque contemporaine »
« La présence de la Turquie au sein de l’OTAN a-t-elle encore un sens ? »
« Les relations turco-russes : alliances conjoncturelles ou pacte stratégique ? »

 

COLLOQUE CIGPA

 

 

" Faire prendre conscience aux Etats concernés, arabes et occidentaux,

de l’urgence impérieuse d’anticiper les réponses

politiques, géopolitiques, diplomatiques, économiques et sécuritaires

aux défis néo-ottomans " 

 

 

 

Intervenants

Valérie Boyer

Députée LR de la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône, ancienne porte-parole de François Fillon pour la présidentielle de 2017 ; en tant que Députée, elle a été en 2011 à l’origine de la proposition de loi pénalisant la négation de tout génocide, y compris celui des Arméniens.

Georges Lillikas

Président de la Commission parlementaire des Affaires européennes et étrangères, ancien Ministre des Affaires étrangères de la République de Chypre (2006), ancien conseiller à la présidence chypriote, candidat à l’élection présidentielle de 2013 et président de l’Alliance des citoyens dont il est le fondateur. 

Jean-Bernard Pinatel

Général de Brigade (2S) et ancien commandant du 42ème Régiment d’infanterie SIRPA, auteur de Russie, alliance vitale, éd. Choiseul, 2011 ; Carnets de guerres et de crises, éd. Lavauzelle, 2014 ; Histoire de l’islam radical et de ceux qui s’en servent, éd. Lavauzelle, 2017

Panos Kammenos

Ancien Ministre de la Défense nationale dans le gouvernement d’Alexis Tsipras, fondateur et président du mouvement politique Grecs indépendants, Député et ancien Président de la Commission sur la sécurité et la coopération en Méditerranée.

Abdulhadi Ibrahim Iahweej

Abdul-Hadi Lahouij Ministre libyen des Affaires étrangères au sein du gouvernement de Tobrouk.

Christian Vallar

Doyen Honoraire de la faculté de Droit et de Science Politique de Nice Sophia-Antipolis, Professeur des Universités en droit public, auteur de Droit administratif général (2019) et de Le droit de la sécurité et de la défense (2014).

Moncef Djaziri

Professeur à l’Institut d’études politiques et internationales de l’Université de Lausanne, spécialiste de la Libye, auteur de Etat et société en Libye : islam, politique et modernité, éd. L’Harmattan, 1996.

 

Alain Rodier

Ancien officier supérieur des Renseignements français et Directeur de recherche au sein du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), auteur de Proche-Orient : Coup de projecteur pour comprendre, 2017 ; Grand angle sur le terrorisme, 2015 ; Iran : la prochaine guerre ? 2007 ; Al-Qaida. Les connexions mondiales du terrorisme, 2006.

Frédéric Encel

Professeur de relations internationales à l’ESG Management School, Maître de conférences à Sciences-Po Paris, Directeur de séminaire à l'Institut français de géopolitique, auteur de Géopolitique de l’apocalypse, la démocratie à l’épreuve de l’islamisme, éd. Flammarion, 2002 ; Géopolitique du printemps arabe, éd. PUF, 2014…

Emmanuel Razavi

Directeur de de la rédaction de globalgeonews, Grand reporter pour Arte, Planète, M6, France 3, spécialiste de la géopolitique du Moyen-Orient, auteur de Frères Musulmans dans l’ombre d’Al Qaïda, 2005 ; Qatar, Vérités Interdites, éd. L’Artilleur, 2017 ; coécrit avec Alexandre Del Valle, Le Projet, éd. L’Artilleur, 2019.

Pierre Lellouche

Ancien Président de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN et ancien Secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Auteur de Le nouveau Monde, de l’ordre de Yalta au désordre des nations, éd. Grasset, 1992 ; L’Allié indocile : la France et l’OTAN, de la guerre froide à l’Afghanistan, éd. Du Moment, 2009 ; Une Guerre sans fin, éd. Du Cerf, 2017.

Mezri Haddad

Président de CIGPA, philosophe et ancien Ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO. Auteur de Pour un islam de paix, éd. Albin Michel, 2001 ; Carthage ne sera pas détruite, éd. Du Rocher, 2002 ; L’identité de l’Europe, éd. PUF, 2003 ; La face cachée de la révolution tunisienne. Islamisme et Occident, une alliance à haut risque, éd. Apopsix, 2011.

Raouf Chatty

Diplomate tunisien, ancien Ambassadeur plénipotentiaire en Inde et en Australie, ex-Directeur pour l’Europe au sein du ministère des Affaires étrangères et ancien Directeur de l’Institut diplomatique pour la formation et les études, IDFE.

Yves Thréard

Journaliste, diplômé en droit et en littérature, Directeur adjoint du quotidien Le Figaro, éditorialiste et chroniqueur de plusieurs télévisions et radios, dont iTélé, France5, Public Sénat, LCI, CNEWS, BFMTV, RMC, RTL, Europe1…

 

Alexandre Del Valle

Diplômé de Sciences-Po Aix-en-Provence et Sciences-Po Milan, Géopolitologue, grand spécialiste des mouvements islamistes et de la Turquie. Auteur de L’Islamisme et les États-Unis : une alliance contre l'Europe, éd. L’Age d’homme, 1997 ; La stratégie de l'intimidation : du terrorisme jihadiste à l'islamiquement correct, éd. L'Artilleur, 2018…  

Programme

14h - Mezri Haddad
Allocution d’ouverture du  Colloque CIGPA sur : "La dérive panislamiste et néo-ottomane d’Erdogan"
14h15 - Alain Rodier
« Le rôle crucial de la Turquie dans la destruction programmatique de la Syrie (2011-2020) »
14h35 - Jean-Bernard Pinatel
« Les relations turco-russes : alliance conjoncturelles ou pacte stratégique ? »
14h 55 - Alexandre Del Valle
« La stratégie de l’intimidation : comment Erdogan est-il parvenu à prendre le contrôle de l’islam en Europe ? »
15h15 - Christian Vallar
« Les limites juridiques des accords maritimes et sécuritaires entre Al-Sarraj et Erdogan »
15h35 - Moncef Djaziri
« Risques et conséquences de l’interventionnisme turc en Libye : partition à la chypriote ou embrasement à la syrienne ? »
15h55 - Frédéric Encel
« Grandeur et décadence de la politique turque contemporaine »
16h15 - Débat
Débat avec la salle, mené par Yves Thréard
17h - Pierre Lellouche
« Libre propos sur les rapports franco-turcs, l’OTAN et l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne ».
17h20 - Valérie Boyer
Valérie Boyer« Le génocide arménien : péché originel de la Turquie kémaliste jamais reconnu par Erdogan »
17h40 - George Lillikas
« L’antagonisme turco-chypriote, de la partition de Chypre au forage illicite en Méditerranée orientale »
18h20 - Raouf Chatty
« La Tunisie, un pays satellisé sous le soft power ottoman »
18h - Panos Kammenos
« La Grèce, adversaire multiséculaire, ennemi immédiat »
18h40 – Emmanuel Razavi
« Déferlement migratoire et recyclage des djihadistes syriens : les deux armes de destruction massive d’Erdogan »
19h – Débat avec la salle
19h30 – Synthèse et clôture.

INSCRIPTION AU COLLOQUE

Inscription au colloque CIGPA le samedi 29 février 2020, à la Maison de la Chimie

" LA DÉRIVE PANISLAMISTE ET NEO-OTTOMANE D’ÉRDOGAN "

Si vous souhaitez participer à cet événement, merci de remplir notre formulaire d'inscription.

Formulaire d'inscription

Maison de La Chimie

 





Votre nom *

Votre email *

Sujet

Votre message

Top